23 Juil 2017

L’IOT, POURQUOI ÇA CHANGE TOUT, OU PRESQUE ?

Xavier Herman

A l’instar d’un Internet personnel accessible à tous de son ordinateur ou de son smartphone et qui a profondément changé les comportements de consommation et les relations entre les individus et les entreprises, l’IoT préfigure une nouvelle ère tout autant déstabilisante pour notre modèle de société.

Petites précisions sur l’IoT :
J’entends souvent que l’IoT c’est les objets connectés, et que ce n’est pas totalement une nouveauté car cela fait longtemps que l’on fabrique des téléphones portables ou des souris sans-fil. J’aime même lu quelque part que le premier objet connecté serait le distributeur automatique de billets et que donc ça ne date pas d’hier. OK, j’entends et ne suis pas contre cette proposition.

Mais l’IoT, c’est beaucoup plus que cela. C’est la capacité à faire communiquer entre elles des machines sans intervention humaine (pas d’IHM), en injectant de la DATA dans des systèmes inter-opérés qui traitent ces informations pour restituer un comportement ou une action, en quasi temps-réel, sans barrière de distance, et à des couts presque dérisoires. Ajoutez une couche d’AI (intelligence artificielle) et vous avez des systèmes complexes, intelligents et parfaitement autonomes qui savent prendre des milliers de décisions en une fraction de seconde !
Voilà « ma définition » de l’IoT, et ce qui inspire le titre de cet article.

Mais pourquoi justement ça change tout ?
D’une part cela change énormément de choses du point de vue des infrastructures techniques par la croissance exponentielle du nombre de données produites et à traiter (on peut prétendre que le « Big Data » est principalement une conséquence de l’IoT). Mais ceci n’est rien à coté des bouleversements organisationnels dans les entreprises, pour quasiment tous les secteurs d’activité.

Prenons quelques exemples concrets pour illustrer cette affirmation :

Dans l’industrie :
Après la mécanisation, la production de masse et l’automatisation, on parle de 4ième révolution industrielle. l’IoT (dans le cadre de systèmes appelés cyber-physiques) permet une communication permanente et instantanée entre les différents postes d’une chaine de production. Ainsi, il est possible d’automatiser les diagnostiques et les correctifs, mais aussi de prendre le contrôle à distance de la chaine de production. Cela apporte non seulement une plus grande flexibilité de l’outil industriel, mais la data générée présente également tout un lot d’avantages pour la maintenance à distance des machines (prédictive et corrective), pour la formation des opérateurs, la simulation de process, et la gestion de l’énergie.

Dans la santé :
Les applications de l’IoT à la santé sont nombreuses mais ce qui me semble le plus disruptif, c’est la télésanté. En effet, grâce à des capteurs connectés il devient non seulement possible d’effectuer un suivi à distance des patients, mais aussi d’établir un diagnostic non ambigu et même prédictif.

Dans la logistique :
C’est peut-être le secteur qui a embrassé le plus rapidement l’IoT et on comprend vite pourquoi. L’IoT apporte la possibilité d’identifier et de localiser un paquet, une palette ou un véhicule en temps réel avec une très grande précision, mais permet aussi de remonter des informations de type poids, température, activités de manutention, déplacements, état d’un stock, etc… ce qui favorise non seulement la transparence de l’activité logistique, mais permet également d’enrichir les algorithmes prédictifs et donc la qualité de planification et de service.

Dans la gestion des bâtiments :
Que l’on parle de maintenance multitechnique ou multiservices (énergies, plomberie, CVC, mécanique, propreté, etc…) , la qualité de service dépend pour beaucoup de la vitesse de circulation de l’information qui déclenchera une intervention. Le « Smart Building » ou bâtiment intelligent est un bâtiment « IoTisé », c’est à dire équipé de capteurs qui non seulement fournissent en temps réel un contrôle sur les équipements défaillants mais permettent également par une analyse constante des données d’anticiper les interventions et de réaliser des opérations de maintenance préventives généralement moins couteuses que les interventions curatives.

 

Nous voyons bien au travers ces différents exemples que les métiers évoluent fortement avec l’IoT, ce qui comme toute évolution majeur conduit à des changements organisationnels qui sont souvent les plus complexes à anticiper et à conduire. Mais ces difficultés ne doivent pas pour autant scléroser votre entreprise dans son modèle actuel car cette 3ieme évolution d’Internet est en marche, avance à grands pas et permet à tous les acteurs de développer leurs avantages compétitifs sans gros investissements technologiques.

Si vous souhaitez me parler de votre activité et de ce que l’IoT peut changer pour vous, contactez-moi !

APPELER