26 Sep 2016

NON, UNE STRATEGIE DIGITALE CE N’EST PAS D’ABORD UNE STRATEGIE IT !

Xavier Herman

La transformation digitale des entreprises est un sujet qui pour certains n’évoque rien, et qui pour d’autres donne lieu à autant d’interprétations qu’une œuvre d’art abstraite.

Je ne vais pas prétendre ici donner une définition universelle de la transformation numérique car je suis bien placé pour constater qu’il n’y a pas un modèle mais quasiment autant de modèles possibles que d’entreprises. Cependant, il y a quand même quelques principes génériques, et surtout quelques écueils à éviter.

 

Tout d’abord, pourquoi parle-t-on autant de la nécessaire transformation digitale des entreprises ?

Ici au moins, la réponse est assez simple. Le numérique, incarné par Internet, le mobile, les réseaux sociaux, l’IoT, le big data, etc. … , a fondamentalement changé notre société et le paysage économique mondial en 10 ans. Au moment où j’écris cet article, 5 des 10 plus grandes capitalisations mondiales sont des entreprises de la « tech » (dont le top 3), et le secteur des technologies a pour la première fois dépassé le secteur de la finance en valorisation (voir article du Figaro du 05 juillet dernier ici : http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2016/07/05/29006-20160705ARTFIG00236-le-classement-2016-des-100-plus-grandes-entreprises-de-la-planete.php ).

La valeur s’est déplacée et continue de se déplacer, de plus en plus vite, cela ne fait aucun doute.

 

En parallèle, des milliers de startups de part le monde bouleversent les modèles établis, même dans des secteurs soi-disant « indéboulonnables » et dans certains cas mettent en péril des acteurs historiques. Fnac et Darty auraient-ils fusionnés sans la pression d’Amazon ou autres e-commerçants comme C-discount ?

 

Le risque pour ces entreprises « non digitales » est de perdre des parts de marché progressivement, plus ou moins rapidement, car leur offre ne sera plus au niveau des attentes de leurs clients si elles ne se transforment pas. Et cela est un problème de stratégie d’entreprise qui ne se traite pas à coups d’investissement dans l’IT.

 

J’entends et je vois autour de moi des dirigeants ou managers « haut niveaux » qui pensent que en modernisant leur SI avec des versions plus à jour, en ouvrant une boutique en ligne et en mettant tous les collaborateurs sur Sharepoint cela va les transformer en entreprise digitalisée. Désolé, mais non, ce n’est pas cela digitaliser. Ce n’est pas non plus en achetant des scanners pour numériser l’ensemble des documents traités en papier que vous y arriverez (oui j’ai aussi entendu cela !).

 

La digitalisation, c’est plusieurs choses à la fois. Une vraie stratégie, une vision à partager avec tous les collaborateurs, un ou deux projets stratégiques et un travail sur la culture de l’entreprise. Ensuite, vous pourrez vous attaquer à l’organisation et à la refonte de votre SI. Mais ceux sont bien vos clients qui doivent vous inspirer votre stratégie, et pas votre organisation. La transformation digitale, c’est avant tout un enjeu de marketing et de commerce, pas de technologie.

APPELER